La « fin du clavier AZERTY », on vous dit tout !

C’est une actualité que vous n’avez sans doute pas manqué ces derniers temps puisque le gouvernement a décidé de réformer nos claviers  » AZERTY français ». En effet, la disposition n’est pas considérée comme adaptée à la langue de Molière. Les médias ont titré à la mort du clavier AZERTY et de la disposition de ses touches que bons nombres d’entre nous connaissent déjà si bien. Qu’en est-il vraiment ?

L’accentuation en majuscule

L’accentuation est absolument indispensable dans la langue française pour comprendre le sens d’une phrase à l’écrit. De cette manière, un texte qui n’est pas accentué peut prêter à confusion :

    • ENFANTS LEGITIMES ou ENFANTS LÉGITIMÉS de Louis XIV?
    • ETUDE DU MODELE ou ÉTUDE DU MODELÉ?
    • GISCARD CHAHUTE A L’ASSEMBLEE ou GISCARD CHAHUTÉ À L’ASSEMBLÉE?
    • Est-on INTERNE ou bien INTERNÉ à l’hôpital ?

La réforme prévoit de rendre accessible les accents en majuscules de façon directe avec l’inscription de la touche majuscule accentuée comme comme c’est déjà le cas sur les claviers QWERTY Québécois. Chez ToucheDeClavier.com, on trouve cette idée plutôt bonne mais il faudrait aussi penser à rendre les accentuations plus accessibles même sans la majuscule.

Besoin d'un chargeur pour votre ordinateur portable ? Trouvez le modèle qu'il vous faut

Position des caractères & symboles français

Si nos majuscules se voyaient dans l’obligation d’abandonner leurs accents, il en est de même actuellement pour les cédilles ou les ligatures [Æ] et [Œ] (En Majuscule) [æ] et [œ] (en minuscule) dont la réalisation relève parfois du parcours du combattant que vous soyez sur un PC ou un Mac.

La commission liste aussi d’autres caractères et symboles typiques de notre langue à normaliser :

    • les «doubles chevrons » qui sont traditionnellement utilisés en français pour les citations, et non les « doubles virgules hautes » empruntées à l’anglais
    • l’espace dit «insécable», que l’on devrait employer devant toute ponctuation composée de plusieurs parties (; : ! ?) ainsi qu’entre les milliers dans les nombres. Cet espace est «insécable » car il a pour originalité de ne jamais provoquer un retour à la ligne, cela pour éviter que la ponctuation double qui la suit ne se retrouve isolée à la ligne d’en dessous.
    • les symboles « supérieur ou égal», «inférieur ou égal» (≤ et ≥) ou encore le « pour mille » (‰).

Une fois de plus, on est assez d’accord avec le fond du rapport mais il faudra quand même penser à faire un choix car, si actuellement tous les caractères n’apparaissent pas sur le clavier, c’est aussi pour le rendre simple d’accès. Le rapport donne l’idée qu’il va falloir rajouter des dizaines de caractères aux touches, ce qui ne serait pas une bonne idée pour l’apprentissage de la frappe.

Compatibilité avec les autres langues de l’UE

Si l’utilisation des caractères et symboles de la langue française doit être simplifiée, les caractères spécifiques des langues des pays voisins devraient également être accessibles en priorité – comme l’eszett [ß] en allemand, le tilde breton utilisé comme dans señor en castillan ou sur les voyelles comme dans mãe en portugais – les points d’interrogation [¿] et d’exclamation [¡] inversés castillans, ou encore le O barré [Ø] des langues danoise et norvégienne.

Jusque là, nous étions plutôt d’accord avec les conclusions du Ministère de la Culture sur le besoin de réformer le clavier AZERTY. Par contre, ce dernier point nous laisse perplexes. Vouloir normer un clavier français avec l’ajout de caractères étrangers ou typiques aux langues régionales, nous ne voyons pas vraiment l’intérêt. Il s’agit de rendre le français mieux accessible et frappable aux francophones. Y-a-t-il un ç ou un é sur un clavier QWERTY américain ?

Conclusion

À noter qu’une fois la norme adoptée, celle-ci est d’application volontaire sans caractère obligatoire. Cependant, la conformité des matériels à cette norme pourrait être exigée dans le cadre des marchés publics de l’administration, ce qui aurait un effet incitatif (ou pas) sur la demande avec des répercussions positives sur l’offre des fabricants de claviers sur le marché français.

Cette norme nous semble intéressante en soi car il est vrai que le clavier français n’est pas normé.

Achetez vos claviers sur www.touchedeclavier.com

Ce blog est géré par ToucheDeClavier.com, site de vente en ligne de pièces détachées pour ordinateurs portables. Ce blog est un support pour nos clients pour les aider à faire les bons choix, à remplacer correctement leurs pièces et rester informés de diverses actualités dans le domaine.

Boutique touche de clavier touchedeclavier.com