Quel ordinateur portable choisir ? Le guide complet !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Notre guide complet pour savoir quel ordinateur portable acheter

Savoir quel ordinateur portable choisir lorsqu’on ne s’y connaît pas relève de l’impossible. La pléthore de modèles existants ainsi que les nombreuses caractéristiques techniques rendent ainsi la tâche compliquée, demandant une aide extérieure. C’est la raison pour laquelle, comme nous vous proposons sur le site des ordinateurs portables reconditionnés à la vente, nous avons décidé ce guide complet pour vous aider dans le choix de votre pc portable !

Quelle taille d’ordinateur portable choisir ?

Un des premiers critères à prendre en compte, si ce n’est le prioritaire, est de savoir la taille d’ordinateur portable que vous désirez acheter. De là, vous pourrez ensuite filtrer via d’autres critères techniques, sur lesquels nous allons revenir ensuite.

Sur le marché, en allant des tailles les plus faibles aux plus grandes, vous pourrez trouver des modèles en :

10 à 12 pouces : ce sont ce que l’on appelle les ultraportables. Ils offrent généralement des performances très contenues, bien que certains modèles en 12 pouces peuvent avoir des configurations musclées. Ils sont essentiellement prisés pour leur taille et leur poids très contenus. Ils peuvent notamment être rangés dans un sac à main, ou dans un petit sac à dos d’étudiant par exemples

13 et 14 pouces : il s’agit de tailles intermédiaires où l’on va commencer à trouver plus de choix de modèles, et plus facilement des configurations offrant une puissance supérieure à celle des ordinateurs de taille inférieure

15 pouces : voici la taille la plus répandue aujourd’hui, qui convient à la grande majorité des usages. Son diagonale d’écran permet une bonne surface d’affichage, tout en gardant une place contenue. Nous vous conseillons cette taille de dalle si vous n’avez pas de besoins spécifiques

17 et 18 pouces : plus imposants, il s’agit de modèles destinés à un usage très majoritairement sédentaire, du à leur taille et leurs poids. Ils offrent en contrepartie une surface d’affichage bien plus importante, ce qui apporte un meilleur confort à l’usage. Cela est notamment valable pour les jeux, les films et les tâches de CAO/DAO

Quelle résolution et technologie de dalle choisir ?

A diagonale d’écran égale, la dalle utilisée diffère selon les modèles et peut avoir différentes résolutions. Sur les modèles portables, on trouve globalement 3 résolutions principales :

-la résolution HD de 133*768 pixels, il s’agit de la résolution de base, où les icônes sont très visibles

-la résolution HD de 1600*900 pixels, résolution supérieure et particulièrement adaptée aux portables, elle équipe bon nombre d’ordinateurs

-la résolution HD de 1920*1080 pixels, qui offre une plus grande finesse d’affichage, ce qui est notamment intéressant pour les configurations gaming, en accompagnement d’une carte graphique puissante (point détaillé plus loin dans cet article).

Au-delà vous pourrez trouver quelques rares modèles possédant un affichage en 4K, soit une résolution de 3840*2160 pixels. Nous déconseillons toutefois cette résolution, qui va avoir une visibilité assez mauvaise sur un ordinateur portable (car les éléments seront trop petits). Cela n’aura de réel sens que pour un affichage sur un écran externe, par exemple un téléviseur UHD (Ultra Haute Définition) également, afin de ne pas avoir de phénomène d’upscaling.

En termes de technologie de dalle, les dalles IPS et TN sont de très loin les plus présentes, vous trouverez d’ailleurs rarement d’autres types. Chacune présente un avantage et un inconvénient majeurs :

-la technologie TN a des angles de vision étroits, de sorte qu’il faut être parfaitement (ou presque) dans l’axe afin de voir son affichage correctement, sinon cela vire à l’« écran noir ». Mais il a l’avantage d’avoir un noir plus profond, très appréciable lors du visionnage de films notamment, ainsi qu’une très bonne réactivité (évitant la rémanence, qui est parfois désagréable notamment en jeu)

-la technologie IPS aura globalement des caractéristiques inverses : positionné sur le côté ou le dessus de la dalle, l’affichage sera net, toutefois le noir sera moins profond. A noter toutefois une vivacité de couleurs plus présente sur les dalles IPS, plus apprécie donc pour tout travail de retouche photo/vidéo, et parfois également pour les films, selon les goûts de chacun.

A noter la possibilité de s’orienter sur un modèle tactile, permettant de naviguer sur l’écran directement, ce qui peut être intéressant notamment sur des modèles à écran pivotable, pour une utilisation proche de celle d’une tablette.

Si vous cherchez un modèle d’ordinateur portable pour jouer, une fréquence de rafraîchissement à 120Hz ou supérieur vous apportera un plus en terme de confort grâce à plus de fluidité dans l’affichage.

Enfin, dernier point à prendre en compte : la finition de la dalle. Il peut s’agir d’une dalle brillante, présente sur la majeure partie des produits neufs actuels, ou d’une dalle mate. Cette dernière a l’avantage de ne pas avoir « d’effet miroir », vous reflétant ou renvoyant une source de lumière (soleil, lampe halogène), alors qu’une mate n’aura pas cet inconvénient, tout en proposant une intensité de couleur inférieure.

Quel processeur choisir pour un ordinateur portable ?

Le processeur est le centre névralgique de la machine, c’est lui qui confère sa puissance (couplé à la mémoire vive). Aussi, il existe deux fabricants de processeurs, AMD et Intel, proposant chacun différentes gammes.

Il faut noter que les processeurs d’ordinateurs portables ont une nomenclature particulière, indiquant leur série, leur modèle, et un suffixe.

Ils sont classés, pour les constructeurs, selon une hiérarchie bien établie.
Pour les processeurs AMD mobiles, en allant du moins puissant au plus puissant : Ryzen 3, Ryzen 5, Ryzen 7, Ryzen 9, Ryzen threadripper.
Pour les processeurs Intel mobiles, également en ordre de montée en gamme :

Les suffixes viennent préciser encore la gamme dont fait partie le processeur, voici pour les suffixes d’Intel :

-suffixes U et Y : processeur dual-core basse consommation

-suffixe M : processeur dual-core puissance « normale »

-suffixe MQ (ou QM) : quad-core puissants

-suffixe HQ : modèles de type MQ avec une carte graphique intégrée bien plus puissante

-suffixe MX (ou XM) : gamme « Extrem », déclinaisons les plus puissantes

Pour AMD la classification est légèrement plus simple :

-suffixes U, E, Ce ou C : équivalents U/Y d’Intel plus ou moins

-suffixe HS : modèle de moyenne gamme

-suffixes H et HX : modèles puissants

Le choix va être essentiellement fonction de l’usage qui sera fait de l’ordinateur :

  • bureautique/Internet/vidéos : tous les processeurs actuels font l’affaire. Privilégiez toutefois un modèle avec un SSD afin d’avoir plus de fluidité à l’usage
  • même usage avec jeux légers : optez pour du Quad Core, dans les gammes i5 pour Intel et Ryzan 5 pour AMD. Optez pour un modèle avec SSD et au moins 8 go de ram
  • même usage mais avec des jeux plus gourmands : montez dans les gammes en optant pour un i5 mais dont la terminaison du modèle soit la lettre H (idem chez Intel et AMD). SSD obligatoire et 16 go de ram vivement conseillés
  • même usage en ajoutant du montage vidéo/jeux plus lourds : optez au minimum pour un Quad Core de la gamme i5, mais de préférence un Hexa Core serait plus adapté
  • configurations très performantes : pour des temps de chargement limités au minimum et une fluidité maximale, optez pour un i7 ou un i9 de chez Intelou un 5800H ou 5900HX chez AMD. En cartes graphiques les modèles GTX3060/GTX2080/GTX2070 sont les plus adaptés. Ne vous attendez pas à une grande autonomie avec ce type de notebook, la configuration consommant beaucoup.

Quelle est la meilleure carte graphique pour un ordinateur portable ?

A l’inverse des processeurs, les cartes graphiques dédiées ne sont pas présentes dans tous les modèles, plus généralement il s’agit d’une carte intégrée au processeur. Les fabricants de GPU sont Nvidia (cartes de gammes GTX) et AMD (et cartes de gammes Radeon), le premier étant majoritairement présent sur le marché, notamment pour ce qui est des modèles gamers, avec des cartes graphiques dédiées au jeu vidéo.

Si vous désirez plus d’informations sur le sujet, vous pouvez consulter ce classement des cartes graphiques mobiles.

Si la puissance de la carte graphique va avoir son importance dans les jeux, il faut également prendre en compte différents points qui y sont liés :

-la consommation : plus elle sera puissante, plus elle sera énergivore, cela ayant bien entendu une incidence sur l’autonomie de l’ordinateur. Toutefois, ces cartes ne sont sollicitées que lorsque l’usage de l’ordinateur le nécessite (jeu vidéo, CAO, montage vidéo …). Autrement, ce sera le GPU intégré qui fonctionnera, avec une consommation très faible

-le bruit : un modèle puissant chauffe nécessairement, avec une obligation de système de refroidissement plus efficace, cela se retrouvant au niveau du bruit du ventilateur. Certains modèles gamers, lorsqu’ils sont fortement sollicités, auront un niveau sonore élevé

-le poids : si le chipset graphique n’aura pas forcément un poids conséquent lui-même, le système de refroidissement dédié ne sera pas négligeable à ce niveau, aussi l’aspect portabilité sera impacté par ce point.

En termes d’usage, voici quelques modèles courants que vous pouvez trouver :

-surf sur Internet, retouche photo light, vidéos sur Youtube : nul besoin d’une carte graphique dédiée pour ces usages, un modèle intégré au processeur suffira

-jeux vidéos : cela va entièrement dépendre des jeux et de vos attentes en termes de graphismes. Plus les résolutions et les réglages des jeux sont élevés, plus la carte doit alors être puissante. Un modèle comme la GTX1050 commence à être un minimum pour jouer dans des conditions correctes pour des jeux ne nécessitant pas trop de ressources ou sans monter dans les détails. Ensuite vous devrez vous orienter vers une GTX1650, RTX2070/RTX3060, RTX2080/RTX3070, voire RTX3080 pour les plus exigeants

-retouche photo avancée et montage vidéo : de plus en plus de logiciels de retouche tirent profit des performances des GPU, permettant une meilleure fluidité ou des temps de travail plus courts.

Dernier élément à prendre en compte ici : une carte graphique, tout comme un processeur, ne peut pas être changée sur un ordinateur portable, puisque soudée à la carte mère. Il convient donc de bien réfléchir et anticiper au possible ses besoins, afin de ne pas s’orienter vers une configuration qui se retrouverait trop légère d’ici 6 mois à un an avec les changements de vos besoins.

Quelle quantité de mémoire vive (ou RAM) choisir pour son ordinateur portable ?

Sans réelle surprise, la quantité de mémoire vive nécessaire va largement dépendre de l’utilisation faite de votre ordinateur.

De manière assez simple, optez pour un modèle qui possède au minimum 4 Go de ram, il s’agit aujourd’hui du strict minimum pour un portable récent qui tournerait sous Windows 10. Cela permet de surfer ou utiliser des outils de bureautique sans souci.

Pour un usage plus exigeant, la quantité sera alors à revoir à la hausse. Si vous désirez avoir votre outil de bureautique ouvert, ainsi que votre navigateur, tout en allant lire des vidéos ou utiliser d’autres logiciels en parallèle, 8Go de ram seront nécessaires.

Pour un usage ludique optez de préférence pour 16Go de ram. Si la moitié suffira pour des jeux demandant peu de ressources matérielles, pour des titres comme The Witcher, Fallout ou encore LoL (League of Legend), d’autres auront un prérequis plus élevé.

Même chose si vous désirez utiliser des applications de réalité virtuelle ou de montage vidéo, qui sont assez gourmandes en mémoire vive : visez les 16Go.

 

Il faut noter par ailleurs que la ram est, avec le disque dur, le seul élément qui peut être upgradé. Aussi, en cas de quantité insuffisante, il sera toujours possible d’augmenter la quantité présente dans votre ordinateur.

H2 – Dois-je prendre un modèle avec HDD ou SSD ?

Il s’agit ici, contrairement à la mémoire vive (la RAM), de mémoire morte, c’est-à-dire du support où sont stockées vos données. Deux points sont à prendre en compte pour ce composant :

sa capacité : la quantité de données qu’il pourra conserver

sa technologie : HDD ou SSD

Les HDD (Hard Drive Disk) sont des modèles mécaniques, avec une latence élevée (= temps d’accès aux informations), mais une grand quantité de stockage.
A l’inverse, les SSD (Solid State Drive) ne présentent quasiment que des avantages : plus rapides (tant en lecture qu’en écriture), silencieux, plus économes en énergie. Mais s’ils se démocratisent, ils restent d’un coût plus élevé que les disques durs à quantité de stockage équivalent. Aussi, à tarif égal, vous pouvez trouver un SSD de 240Go ou un HD de 1To (± 1000Go), des revendeurs laissant parfois le choix entre les deux.

Très clairement, mieux vaut privilégier le SSD, qui offre un confort d’usage très net. Les applications s’ouvrent nettement plus vite, et se chargent également plus rapidement (notamment pour des usages lourds tels que certains jeux ou logiciels de montage). Le chargement de Windows prend également beaucoup moins de temps, et la sortie de veille est quasi immédiate.

Toutefois, la quantité de stockage d’un SSD ayant ses limites, il est parfois nécessaire d’avoir un deuxième disque, généralement de type HDD, pour le stockage des données. Vous trouverez donc des configurations proposant à la fois les deux types, le SSD utilisé pour l’installation du système d’exploitation et les logiciels, et le HDD pour conserver vos musiques, films, ou autres documents prenant beaucoup de place.

De quelle connectique aurai-je besoin ?

La connectique est un point qui est parfois mis de côté lors de l’achat d’un ordinateur portable, mais qui peut réserver quelques surprises si l’on n’y prend pas garde.

Si par exemples vous souhaitez utiliser une souris plutôt que le trackpoint ou trapckpad, recharger votre téléphone ainsi que sauvegarder/travailler avec un disque dur externe, 3 ports USB seront utilisés en même temps d’emblée. De quoi se retrouver bloqué si l’on désire utiliser d’autres périphériques avec ce type de connectique, comme un micro ou une imprimante. Point à vérifier : l’USB peut être de type USB 2.0 ou USB 3.X (USB 3.1 gen 1, USB 3.1 gen 2, ou USB 3.2, dans un ordre croissant de débit maximal théorique).

Au-delà du port USB classique (appelé USB A), il existe également les ports USB-C. Plus pratique car sans détrompeur (impossible de se tromper de sens au branchement), il est destiné à plusieurs usages. Il peut en effet servir classiquement au transfert de données, servir de source d’alimentation pour un périphérique, ou bien servir de source vidéo. Il est possible qu’à l’avenir de plus en plus de périphériques l’utilisent, comme certains câbles de charges/tranfert de téléphone, aussi mieux vaut en avoir un par sécurité, même si vous n’en avez pas le besoin pour l’instant.

Viennent ensuite les ports liés à l’affichage vidéo externe. Cela ne concerne pas tous les usagers, et vise plus généralement :

-un affichage externe pour travailler avec deux écrans

-un affichage externe pour jouer sur un plus grand écran, ou de même pour visionner des vidéos

Le port le plus fréquent et le plus simple à utiliser pour cet usage est le port HDMI. Plusieurs normes possibles ici :

-port HDMI 1.4 : il s’agit de la norme minimale

-port HDMI 2.0 : nécessaire pour la très haute définition à 60Hz

-port HDMI 2.1 : pour la 4K et le 120Hz

Vous pourrez également trouver d’autres types de connecteurs vidéos, comme le VGA (qui ne transmet pas le son) ou le DVI. Vérifiez alors la présence de ce type de port sur l’écran que vous désirez utiliser en externe, ou à défaut il sera possible d’utiliser un adaptateur.

La présence de Bluetooth peut également

Bien d’autres connectiques peuvent être présentes, pour des usages moins fréquents, comme des lecteurs de cartes SD, un port Thunderbolt, un port d’attache Kensington pour la sécurité, un port Ethernet/RJ-45, etc…Il s’agira ici d’évaluer vos besoins afin de voir si ces connectiques supplémentaires vous sont nécessaires lors du choix de votre nouvel ordinateur portable.

Quelques points complémentaires pour finaliser votre choix

Voici enfin quelques considérations éventuelles à prendre en compte lors de votre achat :

-certains modèles proposent un clavier rétro-éclairé, cela peut être intéressant si vous utilisez beaucoup votre ordinateur dans des conditions de luminosité faibles

-la présence native de Bluetooth permet de relier certains périphériques, comme votre téléphone, sans acheter d’adaptateur, à voir si cela correspond à vos besoins ; à noter qu’en absence de Bluetooth natif, vous pouvez acheter un adaptateur USB en ce sens

-enfin, si votre choix est évidemment réalisé en fonction de vos besoins actuels, pensez à anticiper autant que possible votre usage de la machine d’ici un à deux ans. Par exemple avec un enfant pré-ado qui se mettrait aux jeux vidéos, il faudra alors une configuration qui le permette, avec une carte graphique dédiée. Il est ainsi intéressant d’opter pour un modèle plus performant que vos besoins, afin de faire face à des besoins croissants en puissance, notamment pour les mises à jour des logiciels et nouvelles applications utilisées, toujours plus gourmandes.

A noter que si vous vous séparez d’un ancien ordinateur portable pour en acheter un nouveau, n’hésitez pas à nous proposer votre ancien modèle sur repriseordi.fr !

Nous espérons que ce guide vous aidera à savoir quel ordinateur portable choisir, et en cas de question n’hésitez pas à contacter notre Service Clients, qui vous conseillera plus précisément au besoin 🙂

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi